jeudi 23 octobre 2014

L’impossible Polaroid



Je souhaitais vous parler d’un stage sur le polaroid que j’ai fait au début du mois d’octobre. 

C’est une expérience que je ne peux que vous recommander. 

Curieuse du procédé depuis que j’avais découvert les héliotropes de François Villeret. Je me suis intéressée au sujet. Je me suis suffisamment plongée dedans pour me rendre compte que j’aurais besoin d’aide pour faire le point entre les différents appareils, films et techniques. 

Je me suis donc tournée vers la jeune et fantastique association « L’image Latente » et plus précisément François Chanussot qui organisait un stage sur le sujet.
Nous avons absolument tout vu. Nous avons parlé de l’histoire du procédé, fait des prises de vue avec au moins cinq appareils différents, javellisé les photos obtenues et pratiqué le lift.

Que dire sinon que notre journée a été plus que bien remplie avec un bon professeur, patient avec ses élèves et la gentillesse d’Ingrid Milhaud qui nous accompagnait.
Je vous recommande donc leur site internet et les stages qu’ils organisent :


Maintenant place aux résultats : 


Le polaroid de départ :






Puis le lift : 






et un autre lift:  



jeudi 16 octobre 2014

Petit pêle mêle tunisien !




J’ai eu l’occasion de passer récemment quelques jours en Tunisie … Je vous propose donc un petit pêle-mêle pour vous donner un petit aperçu de ce superbe pays ! 

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

vendredi 10 octobre 2014

Suivez le tramway rouge




Le tramway rouge d’Istanbul traverse la ville moderne. Il part de la place Taksim et va jusqu’à Tunel en suivant l’avenue Istiklal. Il prend le pouls de la capital. Il fend la foule avec fermeté tandis que les jeunes lui courent après. Il passe devant les boutiques à la mode, ignore les cafés du moment et avance tout droit sans s’arrêter. 

Il faut dire qu’il a vu bien des choses. Il a contemplé la capitale se transformer, se moderniser. Il a assisté à l’avènement du tourisme, il était pour la révolution et la reprise d’une vie à peu près normale.

La distance qu’il parcoure n’est pas longue, elle se fait en une dizaine de minutes à pied et pourtant il est toujours là fidèle au poste, et régulier, à observer. Il est le témoin du temps qui passe une constante rassurante dans un monde en pleine évolution. 


1.

2.

3.

4.

5.